Les marques Hautlence et H. Moser & Cie sont détenues par le même groupe MELB Holding dirigé par Georges-Henri Meylan (Chairman de MELB Holding) et Bill Muirhead (CEO de MELB Holding). Édouard Meylan, est l’actuel CEO de Moser Watch Holding.

Un esprit éclairé a eu l'idée de réinterpréter le vieux brevet CH677575 détenu par Audemars Piguet mais inventé par Serge Meylan.

Le principe des heures volantes est basé à l’origine sur trois petits disques satellites montés pivotants sur une structure porteuse qui pivote également. Sur chaque disque satellite sont réparties les douze heures. Chaque heure est associée à un petit pointeur. La structure porteuse des trois disques effectue une rotation de 120° en une heure pour que le pointeur indique les minutes inscrites sur une graduation fixe, qui couvre un arc de cercle de 120°. Quand le pointeur et l’heure en cours arrivent à la 60ème minute le disque suivant effectue une rotation de 90° pour indiquer l’heure suivante avec son pointeur en face du 0 minute. La structure porteuse des trois disques satellites effectue un tour en trois heures et un des trois disques satellites pivote d’un quart de tour chaque changement d’heure.

Endeavour Flying Hours  and Vagabonde

Chez Hautlence et H. Moser & Cie ce principe a été repensé. Au centre la structure porteuse prend la forme d’une roue qui supporte la graduation des minutes sur un arc de cercle de 240°. La roue de la graduation des minutes effectue deux tiers de tour en une heure. Le pointeur qui indique la minute en cours est immobile pendant 60 minutes et ce pointeur est associé à une heure. On retrouve le principe dès douze heures inscrites par groupes de quatre sur trois disques et chacune associée à un pointeur. Les chiffres des heures sont découpés dans l’épaisseur de chaque disque. Les trois disques sont répartis tous les 120° autour de la roue des minutes. Comme dans le principe du brevet, à chaque changement d’heure la nouvelle heure se met en place en faisant pivoter un autre disque et faire disparaître l’heure qui s’achève (le disque qui l’affichait pivote alors d’un quart de tour). Du fait que les disques ne soient plus montés pivotants sur une structure pivotante, ils ne peuvent plus disparaître sous le cadran. L’astuce de Hautlence et H. Moser & Cie a été d’utiliser le principe des chiffres découpés qui viennent se positionner au-dessus d’une surface blanche (ou de couleur) pour les rendre visibles.

 

H. Moser & Cie Endeavour Flying Hours

La marque H. Moser & Cie a mis en pratique ce principe dans son modèle Endeavour Flying Hours. C’est une montre ronde au design épuré, sobre, conforme au style la marque. Le cadran ainsi que les trois disques sont bleus alors que la roue centrale des minutes est traitée en noir pour mieux ressortir. Le boitier 42 mm par 12 mm est en or blanc. La montre sera disponible en juin 2018 à 32 000$ dans une première série limitée à soixante exemplaires. 

Hautlence a lancé deux modèles de montres baptisés Vagabonde 01 et Vagabonde 02. Autant l’Endeavour Flying Hours joue sur la sobriété, autant les Vagabonde jouent sur l’originalité.

Hautlence Vagabonde

Le boitier en titane est d’une forme plus travaillée en coussin rectangulaire avec des coin coupés.(TV screen selon la marque). Le fond gris du cadran présente un motif en nid d’abeille. La calligraphie des chiffres est différentes dans la Vagabonde elle cherche à reproduire la forme brute des chiffres des affichages digitaux.

HTL 205-1

La façon de faire apparaître les chiffres est elle aussi différente. Sur le calibre nu on voit nettement au premier plan, le pont circulaire maintenu par trois vis, avec en-dessous trois étoiles à huit branches (chacune stabilisée par un sautoir) et une roue centrale taillée avec un ergot. À chaque passage de l’ergot l’étoile effectue un huitième de tour ainsi que le disque que son axe supporte. Sur le calibre nu vous observez que l’ergot a dépassé l’étoile notée III et il se dirige vers l’étoile notée II, avant de finir par l’étoile notée I. Sur la photo de la Vagabonde 01 vous remarquerez que les heures neuf et dix sont visibles en même temps. L’heure dix indique la dixième minutes alors que le chiffre neuf ne pointe sur aucune graduation de minute. Au bout de 120° de rotation l’ergot qui a fait apparaître la dixième heure va faire disparaître la neuvième heure au moment où la graduation 00 minute se retrouve face au neuf. Au bout de 120° de rotation l’ergot qui a fait disparaître la neuvième heure, va faire apparaître la onzième heure où la graduation de 00 minute se retrouve face au onze pendant que la dixième heure reste visible mais avec la graduation de 60 minutes qui va s’éloigner du dix.

Dans le modèle Endeavour Flying Hours, j’imagine que les trois étoiles sont taillées avec douze branches et la roue possède deux ergots. Les deux ergots fond apparaître simultanément l’heure qui débute et disparaître heure qui s’achève. Par exemple sur la photo vous voyez que la dixième heure en haut est apparue en blanc avec le deuxième ergot alors que la neuvième à droite n’est plus sous sa zone blanche grâce au premier ergot en amont. Au bout de 120° le premier ergot va faire pivoter de 30° le disque de la onzième heure qui se rapproche de sa zone blanche. Le deuxième ergot lui va faire pivoter la neuvième heure qui avait disparue mais aucune heure ne passe encore au-dessus de la zone blanche installée sous le disque. Chaque heure a donc deux positions où elle reste masquée, ce qui implique que chaque heure est découpée dans un secteur de 30° avec deux secteurs vierges successifs de 30°. Au bout de 240°, les deux ergots vont faire pivoter de 30°les disques des heures onze et dix. Le premier ergot fait pivoter la dixième heure qui quitte sa zone blanche et donc se fond dans le décor et le deuxième ergot apparaître le chiffre onze qui vient sur sa zone blanche pour apparaître.

HTL 205-1

Le calibre à remontage automatique, le HTL 205-1, est développé sur la base du mouvement HMC200 de H. Moser & Cie. Le boîtier (39 x 46 x 12 mm) est en titane. Étanchéité limitée à 3ATM. Le bracelet est en cuir d’alligator. On suppose que ces modèles 01 et 02 seront vendus à un prix inférieur à l’Endeavour Flying Hours.

L.M.