Pour sa nouvelle création de seulement 25 mm de diamètre, Jaquet Droz a repris le dessin emblématique de son modèle originel, la Lady 8, pour le décliner en une variation plus intime : la Lady 8 Petite.

 

Conçue comme une ode à la féminité et à l’élégance, la Lady 8 Petite préserve les attributs de son ainée : une création originale, dessinant le « 8 » emblématique de la maison, mariant les savoir-faire traditionnels de Jaquet Droz en terme de sertissage et de cadrans naturels. La délicatesse de sa boite qui ne comporte aucun angle, est accentuée par une glace bombée. A midi, une pierre assortie différemment selon les modèles tourne sur elle-même, roule sous le doigt, offrant l’illusion de pouvoir toucher du doigt le temps, sa préciosité.

Le cadran de la Lady 8 Petite a été légèrement redessiné afin de lui garantir une parfaite lisibilité. Sa minuterie est survolée de deux aiguilles animées par un mouvement mécanique à remontage automatique, doté de 38 heures de réserve de marche et orné d’une masse oscillante guillochée avec décor en éventail.

Développée en cinq variations différentes, la nouvelle Lady 8 Petite embrasse également les tendances de son époque. Elle emprunte ainsi à la mode contemporaine son bracelet double tour, proposé sur deux versions dans un veau grainé noir ou bleu. La première version conjugue un cadran en nacre au sein d’une boite sertie en acier, tandis que le double tour bleu lui s’harmonise avec un cadran en aventurine. Cette pierre aux inclusions naturelles argentées y représente un ciel étoilé. Symbole de féminité, elle est aussi un discret rappel de l’astronomie dont l’horlogerie est directement issue.

Les trois versions proposées avec une boite en or rouge 18 carats affichent une personnalité différente, offrant la possibilité d’un bracelet simple tour en alligator de couleur taupe ou, pour un porté plus précieux, un nouveau bracelet développé spécialement pour la Lady 8 Petite. Il a été conçu par Jaquet Droz pour privilégier souplesse et confort au sein d’une composition minérale inédite.

 

Sur une première version, ses maillons sont individuellement sertis et retiennent, comme un précieux cœur, d’authentiques perles d’Akoya. Ces perles que l’on ne trouve qu’en Asie, aux confins de la Chine et du Japon, sont réputées pour leur douceur, leur brillance et, dans le même temps, leur surface satinée. D’un blanc naturel unique, elles s’harmonisent à la fois avec le cadran en nacre et le cabochon de couronne de cette Lady 8 Petite gracieuse et épurée.

C’est de jade que s’habille le bracelet de la seconde version de la Lady 8 Petite en or rouge, valorisant la longue expérience de Jaquet Droz dans les compositions minérales les plus précieuses et exclusives. Cette version est d’ailleurs réalisée par la maison en numerus clausus, c’est-à-dire une version strictement limitée, ici à huit exemplaires. Son bracelet souple est entièrement serti et porte en son cœur des billes de jade d’un vert éclatant. Le choix de cette pierre ne doit rien au hasard. Protectrice, incarnant la sagesse acquise dans la sérénité, elle intensifie les sentiments amoureux et apporte l’harmonie. Ces dispositions naturelles, associées au dessin en « 8 » de la pièce qui évoque l’infini et l’éternité, confèrent à cette création de Haute Joaillerie une portée symbolique d’exception.